Un investissement insupportablement bon : une analyse boursière Build-A-Bear

Un investissement insupportablement bon : une analyse boursière Build-A-Bear

[ad_1]

  • Build-A-Bear connaît une croissance à des niveaux records et une marge en augmentation ; les rendements du capital ont commencé à affluer.
  • Les analystes s'intéressent à ce titre et le voient progresser d'au moins 50%.
  • Un déplacement vers de nouveaux sommets serait crucial pour ce marché et pourrait conduire à un rallye sur plusieurs années et à une expansion des multiples de prix.

Build-A-Bear Workshop Inc (NYSE 🙂 est une marque emblématique proposant des produits durables qui trouvent un écho auprès des consommateurs. Si vous recherchez un guide complet sur les actions Build-A-Bear, où elles ont été et où elles vont, c'est tout. . Cet article vous emmène dans un voyage qui commence par la création de l'entreprise, son ascension vers la gloire et son introduction en bourse et se termine par les perspectives commerciales et boursières. En fin de compte, il devrait être clair que cette société est spécialisée dans les marchés baissiers, mais qu'elle construit un marché haussier pour les investisseurs. Les seules questions sont de savoir jusqu’où le titre peut atteindre et combien de temps il faudra au marché pour y parvenir.

Build-A-Bear : une révolution furry dans le commerce de détail et l'analyse des stocks

L'atelier Build-A-Bear est né d'un rêve. Maxine Clark, ancienne présidente de Payless ShoeSource, a quitté son emploi pour réaliser ce rêve. Elle a fondé Build-A-Bear Workshop en 1997 après avoir testé la commercialisation de son concept. Le test comprenait deux autres concepts présentés aux enfants, et Build-A-Bear a gagné. Heureusement, la décision a été facile car Build-A-Bear présentait des marges élevées. Ces marges ont aidé Mme Clark à développer son activité plus rapidement que prévu initialement.

L'entreprise comptait près de deux douzaines de sites en autant de mois d'activité en raison de son activité à volume élevé et à marge élevée. Les magasins ont doublé les ventes moyennes par pied carré pour les détaillants des centres commerciaux et ont attiré les investissements des sociétés de capital-investissement en raison des bénéfices réalisés. En cours de route, elle a engagé plus d’une douzaine de poursuites pour protéger ses brevets et ses marques, ne laissant à de nombreux concurrents potentiels d’autre choix que de fermer boutique.

Aujourd'hui, Build-A-Bear Workshop est le leader du marché des peluches à faire soi-même. Il s'agit du plus grand opérateur avec peu ou pas de concurrence directe. Les personnes qui veulent construire un ours doivent se rendre sur Build-A-Bear.

Build-a-Bear est-il coté en bourse ?

L’introduction en bourse a été rapide pour cette société. Il a été introduit sur le marché libre en 2004 avec un grand succès sept ans seulement après son lancement. Le prix initial a augmenté à mesure que l'introduction en bourse approchait et les premières transactions ont atteint le haut de la fourchette, ce qui a donc été considéré comme un succès.

Malheureusement, comme bien d’autres, l’introduction en bourse a intégré de nombreuses années de croissance et le marché a rapidement été mis sous pression. Le marché du BBW a perdu plus de 95 % du haut vers le bas, soit environ 34,55 $, pour finalement atteindre son plus bas niveau en 2020, près de deux décennies après la première transaction.

Performance du marché et aperçu financier : analyse des actions Build-A-Bear

2018 a été une année charnière pour la marque. Un stratagème marketing bâclé s’est transformé en une mine d’or de sensibilisation du public qui a depuis soutenu la croissance de l’entreprise. L'entreprise a proposé de permettre aux enfants de payer un ours en fonction de leur âge, attirant tellement de clients dans le monde entier qu'elle a submergé l'opération. Incapable de répondre à la demande, l’entreprise a fourni des bons d’achat à ceux qui attendaient, contribuant ainsi à atténuer les dégâts. Il a fallu du temps pour que l’entreprise se redresse, mais elle est désormais en plein essor.

Pouvez-vous acheter des actions dans Build-a-Bear ?

Vous pouvez acheter des actions dans Build-A-Bear ; la question est : devriez-vous ? Au vu des tendances, cela semble être un bon achat. L’entreprise enregistre une croissance de son chiffre d’affaires à des niveaux records, qui devrait s’accélérer en 2024, et ses marges s’élargissent. La marge opérationnelle est proche de 10 % à la fin de l'exercice 2023 et est plus du double de celle de ses principaux pairs du secteur du jouet, Hasbro (NASDAQ 🙂 et Mattel (NASDAQ :).

La croissance et l’endettement génèrent des flux de trésorerie solides, comme en témoignent les résultats de 2023, contribuant ainsi à maintenir un bilan sain. Les détails de 2023 incluent le doublement de la trésorerie et ce qui a été décrit comme des niveaux de stocks « confortables » par les dirigeants. L’effet de levier est quasiment inexistant.

Le cours de l’action a atteint un plancher en 2020, coïncidant avec la liquidation du marché liée au COVID-19. Déjà profondément sous-évaluée, l’action a depuis rebondi vigoureusement, progressant de plus de 1 700 % entre 2022 et aujourd’hui. Étant donné que l’action se négocie à une valeur élevée proche de 6,5 fois les bénéfices avec des flux de trésorerie solides et des perspectives de croissance, elle pourrait encore quadrupler à mesure que le multiple cours/bénéfice augmente. Hasbro et Mattel se négocient à plus du double de la valorisation.

Initiatives stratégiques et plans d'expansion : impact sur le cours de l'action Build-A-Bear

Les plans stratégiques de Build-A-Bear se concentrent sur deux axes : des marchés adressables élargis et de nouveaux magasins. Le nombre de magasins devrait augmenter de 30 en 2024, soit une augmentation de près de 6 % en plus de l'augmentation de 6 % enregistrée en 2024, et l'expansion devrait se poursuivre au niveau national et international en 2025.

L'entreprise élargit ses marchés cibles en proposant de nouveaux produits au charme intemporel. Les produits reposent sur des accords de licence avec d'importantes marques de jouets et de médias, des designers et des fabricants d'accessoires très demandés. Parmi les facteurs de réussite de l'entreprise figurent les opportunités de vente incitative, qui incluent des parfums, des sons, des vêtements et des accessoires.

D'autres signes d'une amélioration de la taille du marché sont le succès du jouet Axolotl auprès des pré-adolescents et des adolescents, de l'ours Bear-lieve et de la gamme de produits pour animaux de compagnie. L'ours Bear-lieve est un ours interactif qui prend vie grâce à des commandes tactiles et vocales : l'IA pour les amateurs de jouets. Les produits pour animaux de compagnie sont devenus populaires après que l'entreprise a réalisé qu'une grande partie de ses ventes d'accessoires et de vêtements étaient utilisées pour les animaux de compagnie. Le marché des animaux de compagnie devrait croître à un TCAC moyen à un chiffre au cours des cinq prochaines années ou plus, ce qui en fait une source de revenus importante.

Build-a-Bear est-il un achat ?

Les facteurs influençant le cours de l'action de Build-A-Bear sont son bilan et les rendements du capital. Le bilan est une forteresse avec une trésorerie nette et un faible effet de levier, qui ne suscitent aucun signal d’alarme pour les investisseurs et permettent des rendements durables du capital.

Le programme de remboursement du capital est solide et comprend des rachats d'actions et des dividendes. Les dividendes sont toujours irréguliers, les investisseurs ne devraient donc pas compter sur les actions pour générer des revenus. Elle a commencé à verser un dividende spécial en 2021, lorsque l'amélioration des flux de trésorerie et du bilan s'est avérée difficile, mais elle n'a pas encore versé de distributions régulières. Les versements réguliers de dividendes pourraient bientôt commencer et stimuler considérablement les cours des actions.

Les rachats sont plus réguliers et ont réduit le nombre d'actions de plus de 2 % en 2023. L'autorisation en vigueur représente environ 25 millions de dollars pour les investisseurs au cours de l'année civile 2024, soit l'équivalent de 2023, et devrait augmenter à la fin de l'année.

Facteurs ESG (environnementaux, sociaux et de gouvernance) et responsabilité d'entreprise : considérations pour les prévisions boursières Build-A-Bear

Build-A-Bear est une entreprise moyenne en matière d'ESG. Les résultats de divers sites Web de suivi ESG classent le titre dans la moyenne du secteur, ce qui est légèrement supérieur à la moyenne du marché dans son ensemble. Les domaines de préoccupation incluent les questions de sécurité, de travail équitable et d’égalité, mais pas dans la mesure où ils ont un impact sur le sentiment du marché aujourd’hui.

Prévisions des analystes et perspectives d’investissement pour l’action Build-A-Bear

Build-A-Bear est une action profondément sous-évaluée qui se négocie à seulement 6,5 fois ses perspectives de bénéfices pour 2024, avec une croissance, des bénéfices et une marge plus large dans les prévisions. Cette valeur est amplifiée par le sentiment de l'analyste, qui la fixe à l'achat et voit le titre progresser à deux chiffres.

Marketbeat ne suit que trois analystes couverts, mais leur activité est remarquable car tous les rapports ont été publiés fin 2023 et incluent deux couvertures initiées. Jeffries Financial Group et Northland Securities ont lancé une couverture avec un consensus Buy/Strong Buy et un objectif proche de 38 $ peu avant la publication du troisième trimestre.

Quel est le prix cible des actions Build-a-Bear ?

Les objectifs de cours de Build-A-Bear sont robustes et suggèrent une hausse d'au moins 50 % pour le titre. Cela correspond à l'objectif le plus bas émis par les analystes, et le plus élevé ajoute 1 000 points de base supplémentaires. Étant donné que la société a commencé à attirer une nouvelle couverture médiatique, davantage d'analystes pourraient initier et publier des révisions au fur et à mesure que l'année avance.

Les objectifs de prix des analystes sont importants car le bas de gamme s'aligne sur les plus hauts historiques ; le consensus et le haut de gamme seraient de nouveaux sommets sans précédent. Passer au-dessus du bas à 36 $ indiquerait un pivot du marché qui pourrait le conduire beaucoup plus haut que l'objectif élevé actuel.

Les objectifs techniques de base incluent des projections robustes basées sur l'ampleur et la portée du rallye précédant la cassure. Le mouvement vaut environ 34,50 $, ce qui met en place un objectif de 70,50 $. Le mouvement vaut également 2 300 %, fixant un objectif haut de gamme de 864 $. Aussi improbable que cela puisse paraître, la combinaison de la croissance, de l’élargissement de la marge, des flux de trésorerie, des dividendes et des rachats d’actions y parviendrait au fil du temps.

Construire un graphique boursier ours

Message original

[ad_2]