Les fonds à revenu fixe imposables et les FNB retirent les actions sur une base nette en juin

Les fonds à revenu fixe imposables et les FNB retirent les actions sur une base nette en juin

[ad_1]

Malgré les inquiétudes croissantes concernant les futures hausses des taux d’intérêt, les craintes renouvelées de récession mondiale et la possibilité de nouvelles restrictions sur les ventes de technologies à la Chine par les entreprises américaines fin juin, les actions américaines et les fonds communs de placement à revenu fixe imposables (y compris les FNB) ont augmenté de 4,74 % et 0,26 %, respectivement, pour la période cumulée mensuellement (MTD), close le 29 juin 2023.

Du côté des actions, la macro-classification des fonds US Diversified Equity (SPDR® S&P US Dividend Aristocrats UCITS ETF EUR Dis (BIT:)) de Lipper a ouvert la voie, affichant un rendement de 6,22% MTD, suivi par les fonds d’actions du secteur domestique (+4,81% ) et World Equity Funds (+3,56%), tandis que Alternative Equity Funds (+0,53%) était relativement à la traîne des macro-classifications actions.

Fonds d'actions américaines et ETF Rendements MTD

Fonds d’actions américaines et ETF Rendements MTD

La classification des fonds latino-américains de Lipper, affichant un rendement époustouflant de 10,36 % en juin MTD, a affiché les rendements les plus solides des classifications individuelles des actions américaines, suivies des fonds à effet de levier (+10,13 %), des fonds industriels (+9,20 %), des petites capitalisations Value Funds (+9,05 %) et Natural Resources Funds (+8,47 %), tandis que Dedicated Short Bias Funds (-7,92 %) était le paria de l’univers des actions, devancé par Precious Metals Equity Funds (-3,74 %) et Commodities Precious Metals Funds (-2,06%).

Alors que les émissions technologiques à méga-capitalisation ont connu une excellente course au début du mois, les fonds à petite capitalisation et axés sur le cœur ont dépassé les autres boîtes de capitulation et de style pour la période MTD, avec les fonds à petite capitalisation en tête, suivis par les fonds à petite capitalisation. Fonds de base (+8,04 %).

Rendements USDE 4x3 Matrix juin MTD

Rendements USDE 4×3 Matrix juin MTD

Avec le président de la Réserve fédérale, Jerome Powell, déclarant à la fin du mois que les hauts responsables de la Fed s’attendent à ce que la Fed augmente les taux d’intérêt « quelques fois » plus tard cette année et que la Banque d’Angleterre, la banque centrale de Norvège et la Banque nationale suisse augmentent leurs principaux prêts taux le 22 juin, il n’était pas trop surprenant de voir que les fonds communs de placement à revenu fixe imposables (y compris les FNB) n’ont pas obtenu d’aussi bons résultats que leurs homologues d’actions.

La macro-classification World Taxable Fixed Income Funds (+1,15%) a affiché les rendements les plus élevés pour la période MTD de juin, suivie par General Domestic Taxable FI Funds (+0,50%), Alternative Bond Funds (+0,48%) et Ultra-Short Les fonds obligataires (+0,40 %), tandis que la macro-classification General US Government & Treasury Funds (-0,74 %) et les US Government & Treasury Funds à court/moyen terme (-0,71 %) étaient les parias des fonds à revenu fixe imposables univers.

US-TFI-Funds-an ETFs June MTD Macro Group Returns

US-TFI-Funds-an ETFs June MTD Macro Group Returns

La classification des fonds de dette en devise locale des marchés émergents de Lipper (+3,05 %) a grimpé au sommet de la liste des fonds à revenu fixe imposables, suivis des fonds de stratégie de devise alternative (+3,01 %) – qui ont été aidés par de solides rendements MTD de certains bitcoins et blockchain. -FNB axés sur les fonds de dette en devises fortes des marchés émergents (+2,24 %) et les fonds de participation aux prêts (+1,84 %), tandis que les classifications General US Government Funds (-1,09 %) et Intermediate US Government Funds (-1,08 %) ont souffert du pertes les plus importantes dans l’univers des fonds à revenu fixe imposables (y compris les FNB). Le fonds du marché monétaire moyen a rapporté 0,35 % pour la période MTD, ce qui équivaut à un rendement annualisé moyen de 4,33 %.

En attirant notre attention sur les flux MTD, les investisseurs étaient des acheteurs nets d’actifs de fonds (y compris ceux de fonds conventionnels et d’ETF) injectant 10,4 milliards de dollars nets au cours de la semaine des flux de fonds LSEG Lipper terminée le mercredi 28 juin. Les investisseurs de fonds étaient des acheteurs nets d’obligations imposables. fonds (+10,7 milliards de dollars), fonds du marché monétaire (+8,7 milliards de dollars) et fonds à revenu fixe exonérés d’impôt (+850 millions de dollars) tout en étant des racheteurs nets de fonds d’actions (-9,9 milliards de dollars).

Cela dit, comme cela a été le cas, la dichotomie entre les fonds d’actions conventionnels et les ETF d’actions s’est poursuivie en juin, les fonds d’actions conventionnels restituant quelque 21,2 milliards de dollars MDT, tandis que leurs homologues ETF ont attiré 11,3 milliards de dollars. Aucun des macro-groupes de flux de fonds du côté des fonds d’actions conventionnels n’a attiré d’argent frais depuis le début du mois. Les fonds à grande capitalisation (-9,4 milliards de dollars) ont connu les rachats nets les plus importants jusqu’à présent ce mois-ci, surpassés par les fonds à moyenne capitalisation (-3,0 milliards de dollars), les fonds d’actions à revenu (-2,7 milliards de dollars), les fonds d’actions internationales (-2,0 milliards de dollars) et fonds à petite capitalisation (-1,0 G$).

Du côté des ETF d’actions, en raison de l’intérêt continu des investisseurs pour l’intelligence artificielle et de la reprise quasi liée du , les investisseurs en ETF ont été des acheteurs nets d’ETF à grande capitalisation (+ 13,2 milliards de dollars. Après les ETF à grande capitalisation à distance, les FNB à petite capitalisation (+ 3,0 milliards de dollars) et les FNB du secteur financier/bancaire (+ 1,9 milliard de dollars) ont attiré les deuxièmes plus gros tirages dans l’univers des FNB d’actions, tandis que les FNB du secteur de l’énergie (- 2,9 milliards de dollars), les FNB du secteur lourd des matières premières et autres (-2,7 G$) et les FNB d’actions internationales (-1,6 G$) ont subi les rachats nets les plus importants du groupe.

Groupes de macros MTD-ENFs-EQ de juin

Groupes de macros MTD-ENFs-EQ de juin

Du côté des titres à revenu fixe, les investisseurs étaient presque aussi susceptibles d’injecter de l’argent neuf net dans les fonds à revenu fixe conventionnels imposables (+4,5 milliards de dollars) que dans les FNB à revenu fixe imposables (+6,0 milliards de dollars).

Les fonds de dette d’entreprise de qualité supérieure (+ 6,1 milliards de dollars) ont attiré le plus grand nombre de nouveaux fonds nets du côté des fonds conventionnels MTD, suivis des fonds d’entreprise à haut rendement (+ 1,5 milliard de dollars) et des fonds d’entreprise de haute qualité (+ 228 millions de dollars) . Pendant ce temps, les fonds flexibles (-2,4 milliards de dollars) ont connu les rachats nets les plus importants, surpassés par les fonds équilibrés (-556 millions de dollars) et les fonds de dette internationaux et mondiaux (-371 millions de dollars).

Du côté des ETF à revenu fixe imposables, les investisseurs ont injecté 1,6 milliard de dollars dans les ETF du Trésor public pour la période à ce jour, suivis par les ETF de dette de qualité supérieure (+ 1,5 milliard de dollars), les ETF à haut rendement (+ 1,1 milliard de dollars). ) et les FNB hypothécaires gouvernementaux (+1,1 milliard de dollars) tout en étant des racheteurs nets de FNB du Trésor public (-105 millions de dollars).

Juin-MTD-ENFs-TFI Macro Groupes

Juin-MTD-ENFs-TFI Macro Groupes

Les fonds obligataires municipaux conventionnels et les ETF ont attiré quelque 850 millions de dollars pour la période MTD, les fonds conventionnels exonérés d’impôt attirant 476 millions de dollars et leurs homologues ETF encaissant 374 millions de dollars jusqu’à présent en juin.

[ad_2]