Les 3 principaux initiés en actions vendent, mais vous ne devriez pas

Les 3 principaux initiés en actions vendent, mais vous ne devriez pas

[ad_1]

Les ventes d’initiés peuvent signaler des événements horribles à venir pour les cours des actions, mais ne sont pas toujours un signe avant-coureur d’une catastrophe. La rémunération fondée sur des actions est une pratique courante parmi les sociétés cotées en bourse et les sociétés privées et peut donner lieu à un marché d’initiés actif. N’oubliez pas que les initiés ne sont pas autorisés à vendre leurs actions à volonté ; ils sont limités par les réglementations fédérales, étatiques et boursières qui pourraient les conduire en prison pour avoir effectué des transactions internes instinctives qui dominent le marché.

Les actions que nous examinons aujourd’hui entrent dans cette catégorie : les actions dont les initiés vendent activement en raison d’une rémunération en actions, mais c’est le pire que l’on puisse dire. Tous les trois ont des activités solides et des perspectives de rendement pour les actionnaires qui en font des opportunités attractives.

Unity Software assouplit son pouvoir de tarification

Unity Software Inc (NYSE 🙂 a reçu une couverture mitigée suite à son annonce sur les prix. La société modifie sa structure de prix en faveur de la croissance des revenus, ce qui fait craindre à certains analystes qu’elle fasse fuir les activités de développement de jeux. Ce dont les investisseurs doivent être conscients, c’est que les frais n’impactent que les nouveaux clients utilisant des services premium dont les jeux franchissent deux seuils importants. En fin de compte, seuls les jeux à volume élevé seront facturés, et ces jeux nécessitent plus de ressources pour fonctionner.

La mise en garde concernant les dégradations des notes des analystes est que pour chaque commentaire négatif, il y a un commentaire positif et que le sentiment du titre reste ferme. Insidertrades.com suit 19 analystes avec des notations actuelles qui ont fixé le titre à une position ferme, frisant l’achat modéré avec un objectif de cours tout aussi ferme. Cet objectif suppose une hausse de 60 % par rapport aux niveaux actuels du cours des actions.

Les initiés d’Unity ont réalisé 17 ventes au cours des 90 derniers jours. Les ventes sont réalisées par 11 initiés, dont plusieurs cadres et directeurs de la haute direction. Les ventes sont modestes et régulières, cohérentes avec une rémunération fondée sur des actions, et laissent les avoirs des initiés à un niveau encore solide de 9 %. L’inquiétude vient du point de vue institutionnel. Les institutions ont vendu massivement au troisième trimestre et pourraient continuer à le faire au quatrième trimestre. La mise en garde pour les ours est que cette société devrait augmenter ses revenus de 20 % cette année sur l’autre, et les estimations pourraient être trop basses. La société a régulièrement surperformé et les nouveaux frais, qui entreront en vigueur en janvier 2024, n’ont pas encore été pris en compte.

Graphique du cours de l'action Unity Software

Graphique du cours de l’action Unity Software

Les ventes internes de Proctor & Gamble ne préoccupent pas les investisseurs

Les ventes d’initiés de Procter & Gamble Company (NYSE 🙂 sont encore moins préoccupantes que celles de Unity Software, et il n’y a guère de raisons de s’inquiéter pour Unity Software. D’une part, les initiés de Proctor & Gamble ne détiennent qu’un maigre 0,17 % des actions, et ont donc peu d’impact sur le marché autre que le sentiment. Leurs ventes sont cohérentes avec les actions reçues en compensation et devraient se poursuivre. Contrairement à Unity, les institutions achètent Proctor & Gamble en gros. Les institutions possèdent environ 64 % des actions et leurs achats sont cohérents avec la tendance à la hausse de l’évolution des prix.

Les résultats de Proctor & Gamble sont une des raisons pour lesquelles les institutions achètent, le dividende en est une autre, et la valeur en est une autre encore. Se négociant à 23 fois les bénéfices, ce n’est pas une valeur comparée au large, mais il est assez valorisé pour un titre de consommation de base haut de gamme avec un rendement proche de 2,5 %. La distribution est fiable à 60% des bénéfices pour ce Dividend King, et il y a une croissance dans les prévisions. Les résultats du troisième trimestre ont été meilleurs que prévu, notamment un élargissement des marges et des prévisions favorables qui ont poussé les analystes à relever leurs estimations.

Graphique boursier PG

Les initiés de Datadog vendent, les institutions achètent

Les initiés de Datadog Inc (NASDAQ 🙂 vendent, mais leurs ventes ne sont pas préoccupantes et sont compensées par les institutions. Les initiés détiennent environ 15 % des actions, ils ont donc une part considérable dans le jeu, tandis que les institutions, qui possèdent environ 68 % des actions, ont acheté toute l’année. Les analystes sont également optimistes à l’égard du titre, le classant comme un achat modéré avec un objectif de cours environ 25 % supérieur à l’action récente. Il y a eu une certaine inquiétude lorsque la société a abaissé ses prévisions de revenus pour l’exercice financier à la fin du deuxième trimestre, mais pas suffisamment pour influencer le sentiment ; les analystes ont relevé leurs objectifs pour les résultats du troisième trimestre, attendus en novembre.

Graphique du cours de l'action DOG

Message original

[ad_2]