Le japonais Nippon Steel envisage une acquisition de US Steel pour 14,9 milliards de dollars, offrant ainsi un 40

Le japonais Nippon Steel envisage une acquisition de US Steel pour 14,9 milliards de dollars, offrant ainsi un 40


Le principal producteur d’acier japonais, Nippon Steel Corporation, a révélé son intention d’acquérir son homologue américain, United States Steel Corporation (NYSE :). Le prix d’achat proposé est de 55 $ par action en espèces, ce qui donne à la transaction une valeur totale estimée à environ 14,9 milliards de dollars, y compris la prise en charge de la dette. Cette offre représente une prime notable de 40 % par rapport au cours de clôture de l’action US Steel au 15 décembre 2023. Suite à cette annonce, l’action US Steel a dépassé 49,50 $ (en hausse de 22 % sur la semaine).

Nippon Steel, le quatrième producteur mondial d’acier, a pour objectif d’atteindre une capacité mondiale d’acier brut de 100 millions de tonnes. Cette ambition pourrait bien se concrétiser avec le rachat de US Steel. Une expansion de cette ampleur de la production américaine semble opportune, les prix de l’acier devant suivre une trajectoire ascendante. Cette hausse des prix est en grande partie due à l’intensification de la production des constructeurs automobiles suite à la fin des grèves syndicales grâce à de récents accords.

Les conseils d’administration des deux sociétés ont approuvé à l’unanimité l’accord négocié. Le calendrier prévu suggère que la transition pourrait être finalisée au cours du deuxième ou du troisième trimestre financier 2024.

Avec une allocation de 6,84% à US Steel, l’ETF SPDR S&P Metals & Mining (XME) a ​​gagné 6,08% sur la semaine, portant sa performance depuis le début de l’année à 23,38%.

Données spécifiques aux fonds

Données spécifiques aux fonds
Ce contenu a été initialement publié par nos partenaires d’ETF Central.