Comment protéger votre entreprise contre la faillite ?  5 conseils faciles !

Comment protéger votre entreprise contre la faillite ? 5 conseils faciles !


Démarrer une entreprise ne mène pas toujours à un flot ininterrompu de succès.

Il y a des risques que vous devez prendre en compte si vous voulez que votre entreprise résiste à l’épreuve du temps. L’un d’eux est le risque de faillite. La cessation d’activité peut survenir pour diverses raisons. Votre marché peut ne pas aller bien en votre faveur. Cela pourrait même résulter de décisions d’investissement risquées qui rongent le résultat net.

La bonne nouvelle est que ces situations sont contrôlables et que vous pouvez facilement éloigner votre entreprise des décisions qui mèneront à la faillite. Voici quelques conseils à garder à l’esprit pour éviter que votre entreprise ne tombe en panne financièrement :

1. Élaborez un plan d’affaires solide

Dès le départ, un plan d’affaires efficace devrait suffire à protéger votre entreprise d’une défaillance potentielle. Après tout, la plupart des faillites d’entreprises sont le résultat d’une mauvaise planification. Les dirigeants ne parviennent pas à identifier les risques et les menaces ou négligent de précieuses opportunités de mise à l’échelle.

Vous pouvez prévenir ces scénarios en intégrant la nécessité d’évoluer dans votre business plan. Pour cela, vous devrez rédiger un résumé exécutif mettant en avant l’innovation. Il est également important d’inclure un énoncé de vision et de mission, ainsi qu’une liste de objectifs à court et à long terme. Assurez-vous d’être précis et réaliste lorsqu’il s’agit d’identifier ces objectifs.

Votre plan d’affaires doit être soutenu par une recherche solide. Avant de déployer votre entreprise, vous devrez peut-être cartographier les données démographiques de votre marché et vérifier s’il existe une forte demande pour les produits et services que vous vendez.

Enfin, vous devez identifier des points de repère clés afin d’avoir toujours des références pour modifier votre plan de match. De cette façon, vos décisions refléteront les comportements des clients.

Il y a beaucoup plus à inclure dans un plan d’affaires réussi, mais prendre soin lorsque vous en rédigez un peut vous aider à surmonter n’importe quelle tempête financière.

Construire un business plan solide

2. Diversifiez vos offres

La vente d’un type de produit ou de service limite la potentiel de mise à l’échelle. Vous devez ajouter plus d’offres en plus de votre service ou produit phare.

Grâce à la diversification, vous répartissez le risque en puisant dans plusieurs marchés qui ont le potentiel de croître. Avoir une présence en dehors de votre marché principal vous aide également à ouvrir de nouvelles sources de revenus. De cette façon, votre entreprise demeure rentable à mesure que le risque de faillite diminue.

Il est essentiel d’élaborer une stratégie de diversification pour s’assurer que votre entreprise prend les bonnes décisions lorsqu’il s’agit de pénétrer de nouveaux marchés. Cette stratégie devrait vous aider à déterminer si votre entreprise est mûre pour la diversification et à identifier les niches et les domaines qui peuvent ajouter de la valeur à vos produits et services existants.

Encore une fois, une recherche solide est cruciale. Vous devez savoir si le marché dans lequel vous souhaitez entrer offre un immense potentiel de croissance. Il est également important de trouver ce qui peut fonctionner dans le cadre de votre entreprise.

La diversification comporte également plusieurs risques. D’une part, vous devrez peut-être investir beaucoup de temps et d’argent pour rechercher de nouveaux marchés et développer des offres adaptées à ces marchés. Le coût global pourrait finir par être plus élevé que ce que vous êtes censé gagner.

Vous devrez peut-être revoir votre stratégie commerciale globale et voir si les nouveaux marchés correspondent à vos objectifs. À partir de là, vous pouvez ajuster vos objectifs ou en définir de nouveaux pour répondre au besoin de diversifier vos produits ou services.

3. Observer une comptabilité appropriée

La plupart du temps, c’est la façon dont vous faites le suivi de vos finances qui augmente le risque de faillite. Une documentation précise vous aide à déterminer combien d’argent entre dans vos coffres. Il vous permet également de savoir si vous faites une hémorragie d’argent ou non. La mise en place d’un système comptable robuste permet une planification et une gestion financières efficaces.

Pour cette raison, vous devez faire appel à un expert-comptable ou CPA. En prenant en charge vos besoins en matière de comptabilité et de budgétisation, vous savez toujours où finissent vos revenus.

Ils peuvent également vous aider à éviter des pénalités fiscales coûteuses en veillant à ce que votre entreprise suive les règles locales et politiques fiscales nationales. En plus de cela, un CPA peut également vous aider à calculer les déductions fiscales et vous aider à rechercher les dépenses que vous pouvez réclamer.

Grâce à une comptabilité appropriée, vous pouvez empêcher votre entreprise de tomber dans un piège financier. Il vous aide également à maximiser les dépenses de votre entreprise pour développer vos opérations ou faire face à des défis inattendus.

Maîtrisez votre dette

4. Maîtrisez vos dettes

Si vous avez contracté un prêt pour financer votre concept d’entreprise, il est important de le rembourser le plus tôt possible. En effet, plus vous êtes endetté longtemps, plus vous devrez payer d’intérêts. Assurez-vous de suivre vos remboursements de dettes et voyez si vous pouvez négocier de meilleures conditions avec vos créanciers.

Dans la plupart des cas, les prêteurs accepteraient de réduire vos mensualités tant que vous leur montrerez que votre entreprise connaît des difficultés. À partir de là, vous pouvez demander à votre prêteur s’il peut réduire vos paiements d’intérêts ou prolonger la durée de votre prêt. Avant toute chose, cependant, vous devez avoir une solide stratégie de négociation en place.

Si vous utilisez votre carte de crédit pour payer des dépenses professionnelles, vous pourriez finir par payer plus d’intérêts. Bien que les sociétés de cartes de crédit puissent utiliser tous les moyens légaux pour vous forcer à payer ce que vous devez, vous avez toujours le droit de vous défendre avec l’aide d’un avocat de la défense de la dette. Ce professionnel du droit peut vous aider à réduire votre dette ou même à éliminer votre dette.

Savoir comment gérer ces scénarios liés à la dette peut vous aider à éviter les pièges juridiques et à améliorer le potentiel de revenus de votre entreprise. Plus important encore, vous protégez également votre entreprise contre la faillite avant d’atteindre le sommet de son succès.

5. Passez en revue vos actifs et vos effectifs

À une époque où l’environnement économique ne semble pas soutenir la croissance de votre entreprise, vous devrez peut-être réduire les dépenses dont vous n’avez peut-être pas besoin. En d’autres termes, vous devrez peut-être renoncer à certains actifs trop coûteux à entretenir.

Faire un inventaire devrait vous aider à identifier les équipements et les installations qui nécessitent plus de temps et d’argent pour fonctionner. Si nécessaire, vous pouvez commencer par vendre des actifs qui deviennent des passifs et conserver ceux qui sont encore essentiels à vos opérations principales.

Quand cela vient à optimiser vos effectifs, vous avez le choix entre éliminer les licenciements en licenciant des employés et utiliser l’automatisation pour réduire les coûts de personnel. Vous pouvez également choisir d’externaliser les tâches fastidieuses à des travailleurs à distance ou d’introduire de nouveaux outils et systèmes qui améliorent la productivité du personnel existant.

L’amélioration des compétences est également une stratégie importante à considérer, surtout si vous êtes dans un secteur où la technologie ne cesse d’évoluer et où les employés doivent développer de nouvelles compétences pour suivre le rythme. En organisant programmes de perfectionnementvous éliminez le besoin de recruter de nouvelles personnes, évitez le roulement du personnel et améliorez l’efficacité opérationnelle de votre entreprise.

Savoir combien vous dépensez en compétences et en équipement vous donne une idée de ce que vous devrez abandonner ou restructurer pour que votre entreprise économise plus d’argent sur toute la ligne.

Comment éviter la faillite de votre entreprise ?

Comment éviter la faillite de votre entreprise ?

Voici quelques conseils pour éviter la faillite de votre entreprise :

  • Construire un plan d’affaires solide.
  • Observer une comptabilité appropriée.
  • Maîtrisez votre dette.
  • Passez en revue vos actifs et votre main-d’œuvre.

Une faillite peut nuire à vos chances de démarrer une nouvelle entreprise à partir de zéro, vous devez donc utiliser les bonnes approches pour la maintenir financièrement à flot. Utilisez ces conseils pour protéger votre entreprise contre la faillite afin qu’elle reste rentable dans les années à venir.



Source