Un examen attentif des 5 nouveaux ETF actifs de Capital Group cotés sur NYSE ARCA

Un examen attentif des 5 nouveaux ETF actifs de Capital Group cotés sur NYSE ARCA

[ad_1]

Le paysage des ETF connaît une transformation remarquable, les stratégies gérées activement prenant un essor considérable. L’un des principaux facteurs à l’origine de ce changement a été le nombre croissant de gestionnaires d’actifs qui choisissent la structure des ETF plutôt que des fonds communs de placement traditionnels pour leurs stratégies actives.

Ce tournant vers les ETF n’est pas qu’une simple mode ; cela reflète les avantages inhérents qu’ils offrent. Par rapport aux fonds communs de placement, les FNB offrent souvent une efficacité fiscale supérieure, une accessibilité améliorée et, dans de nombreux cas, des structures de frais plus compétitives.

Renforçant cette trajectoire, l’enquête Trackinsight ETF 2023 a dévoilé une statistique convaincante. Dans les Amériques, 80 % des personnes interrogées ont exprimé une préférence pour les stratégies actives hébergées dans un FNB plutôt que dans un fonds commun de placement.

Il s’agit d’une approbation significative de la structure des ETF et souligne la transition en cours des fonds communs de placement vers les ETF, en particulier dans le domaine de la gestion active.

Le NYSE est rapidement devenu un point chaud pour ces ETF à gestion active. Capital Group, reconnaissant cette préférence évolutive, a élargi sa gamme de produits avec le dévoilement récent de cinq nouveaux ETF à gestion active.

Parmi leurs derniers entrants figurent le Capital Group Core Balanced ETF (CGBL), le Capital Group Core Bond ETF (CGCB), le Capital Group Short Duration Municipal Income ETF (CGSM), le Capital Group Dividend Growers ETF (CGDG) et le Capital ETF d’actions internationales de groupe (CGIE).

Voici un aperçu de ce que ces FNB ont à offrir et de la manière dont ils peuvent potentiellement s’intégrer dans un portefeuille.

Les fonds à revenu fixe

Avec un ratio de frais de 0,27 %, CGCB se classe parmi les ETF obligataires à gestion active les moins chers du marché. En comparaison, le populaire ETF PIMCO Active Bond (BOND) de longue date facture près de deux fois plus, à 0,55 %.

Avec une durée moyenne de 6 ans, le CGCB se cumule de manière similaire à la plupart des fonds obligataires agrégés à durée intermédiaire, mais avec un rendement au pire plus élevé de 6,2 %. Cependant, l’approche sans contrainte de l’ETF lui permet d’investir à la fois dans des obligations, des warrants, des droits et des produits dérivés non américains pour améliorer le rendement et gérer le risque. Jusqu’à présent, il a attiré 34 millions de dollars d’actifs sous gestion.

Les investisseurs à la recherche d’une alternative plus avantageuse sur le plan fiscal peuvent opter pour la CGSM, qui détient des obligations municipales de haute qualité sélectionnées pour leur faible sensibilité aux taux d’intérêt. Avec une durée moyenne de 2,4 ans mais avec un rendement compétitif allant jusqu’à 4,3 %, cet ETF offre un bon équilibre entre risque et rendement de taux d’intérêt.

L’objectif de la CGSM est de dépasser le rendement d’un fonds monétaire exonéré d’impôt moyen à gestion passive. De manière unique, cet ETF est capable d’investir jusqu’à 20 % de son portefeuille dans des obligations d’activités privées, qui sont celles qui financent des organisations privées à but lucratif.

Les fonds d’actions

Du côté des actions, CGDG propose une stratégie de croissance des dividendes avec un ratio de frais de 0,47%. Contrairement à certains ETF de croissance des dividendes qui suivent la méthodologie d’un indice de référence, cet ETF sélectionne activement les actions que Capital Group identifie comme ayant à la fois un rendement actuel attrayant et un potentiel de croissance des dividendes.

Avec un portefeuille de seulement 76 titres, cet ETF est assez concentré. Bien que le pourcentage de part active soit inconnu pour le moment, sa composition semble différer considérablement de celle de la plupart des indices de référence. L’ETF est axé sur le monde entier, avec environ 50 % d’actions américaines et le reste sur les marchés développés.

Pour les investisseurs recherchant une orientation uniquement internationale, Capital Group propose également CGIE, qui facture un ratio de dépenses de 0,545 %. L’objectif de ce fonds est de fournir une exposition aux marchés développés internationaux, tout en gérant activement les avoirs afin de réduire la volatilité et le risque de baisse.

En conséquence, l’ETF sélectionnera des actions identifiées comme présentant des caractéristiques associées à une meilleure résilience aux baisses, telles que de meilleurs bilans et des versements de dividendes plus élevés. CGIE est également assez concentrée avec 69 participations à l’heure actuelle, dont 61% sont issues de pays européens.

Le Fonds de répartition d’actifs

Ces dernières années, de nombreux gestionnaires d’ETF ont lancé des ETF « d’allocation d’actifs » tout-en-un qui proposent des combinaisons sur mesure d’actions et d’obligations. Des exemples populaires incluent l’ETF iShares Core Moderate Allocation (AOM), qui regroupe de nombreux ETF indiciels iShares, et l’ETF Avantis Moderate Allocation (AVMA), qui a un angle d’investissement factoriel.

Le nouveau venu de Capital Group ici est CGBL, qui vise une allocation comprise entre 50 % et 75 % en actions mondiales et le reste en titres à revenu fixe via d’autres ETF sous-jacents de Capital Group. Du côté des actions, l’ETF devrait cibler à la fois les actions de croissance et les actions à dividendes. CGBL facture un ratio de frais de 0,33%.

Ce contenu a été initialement publié par nos partenaires d’ETF Central.

[ad_2]