Les ETF financiers et bancaires enregistrent le deuxième afflux hebdomadaire le plus important cette année

Les ETF financiers et bancaires enregistrent le deuxième afflux hebdomadaire le plus important cette année

[ad_1]

Au cours de la semaine des flux de fonds de LSEG Lipper qui s’est terminée le 21 juin 2023, les investisseurs ont été globalement des acheteurs nets d’actifs de fonds (y compris les fonds conventionnels et les FNB) pour la première semaine sur trois, retirant un montant net de 29,7 milliards de dollars.

Les fonds d’obligations imposables (+2,8 milliards de dollars) et les fonds d’obligations exonérés d’impôt (+672 millions de dollars) ont attiré de nouveaux capitaux. Les fonds d’actions (-17,0 milliards de dollars) et les fonds du marché monétaire (-16,1 milliards de dollars) ont subi des sorties cette semaine.

Performances de l’indice

À la fin de la semaine des flux de fonds de LSEG Lipper, les indices boursiers américains généraux ont enregistré des rendements négatifs – le (-0,59%), le Nasdaq (-0,91%), (-0,16%) et le DJIA (-0,08%) étaient tous dans le rouge. Pour le DJIA, le Nasdaq et le S&P 500, il s’agissait du premier rendement négatif au cours des quatre dernières semaines.

L’indice Bloomberg Municipal Bond Total Return (+0,33 %) a enregistré son quatrième gain hebdomadaire consécutif. L’indice Bloomberg US Aggregate Bond Total Return (+0,64 %) a enregistré sa troisième semaine dans le noir en quatre.

Les indices étrangers se sont échangés en baisse – Nikkei 225 (-1,61 %), (-1,45 %), (-0,29 %) et (-0,85 %).

Taux/Rendements

L’écart de rendement 10-2 du Trésor est resté négatif (-0,99), marquant la deux cent cinquante-deuxième séance de négociation consécutive avec une courbe de rendement inversée. La baisse de 2,28% sur la semaine.

Selon Freddie Mac (OTC :), la moyenne des taux fixes (FRM) sur 30 ans a diminué pour la troisième semaine consécutive, actuellement à 6,67 %. Les indices du dollar américain (DXY, -0,85%) et (-5,15%) ont chuté au cours de la semaine.

Récapitulatif du marché

Notre semaine des flux de fonds a débuté le jeudi 15 juin, avec les données hebdomadaires initiales sur les demandes de chômage indiquant que les demandes initiales corrigées des variations saisonnières étaient de 264 000. La moyenne mobile sur quatre semaines était de 255 750, soit une augmentation de 8 500 par rapport à la moyenne révisée de la semaine précédente et le niveau moyen sur quatre semaines le plus élevé depuis le 13 novembre 2021. Le US Census Bureau a également annoncé le rapport Advance Monthly Sales for Retail and Food Services soulignant les estimations des ventes au détail et des services de restauration aux États-Unis ont augmenté de 0,3 % par rapport au mois précédent et de 1,6 % par rapport à il y a 12 mois. De nombreuses prévisions indiquaient une baisse mensuelle (-0,1 %). Les marchés boursiers se sont bien comportés ce jour-là, le S&P 500 (+1,22%) et le Nasdaq (+1,15%) ont enregistré leur sixième gain quotidien consécutif après l’annonce par le président de la Réserve fédérale, Jerome Powell, que la Fed n’augmenterait pas les taux d’intérêt cette semaine.

Vendredi 16 juin, l’Université du Michigan a publié son rapport sur le sentiment des consommateurs détaillant une augmentation aux États-Unis à 63,9, marquant le plus haut niveau en quatre mois. Ces chiffres ont également dépassé les prévisions, reflétant l’optimisme du marché peut-être plus grand qu’on ne le pensait initialement avec le drame du plafond de la dette passé (pour l’instant) et l’inflation tendant à la baisse (pour l’instant). Les rendements du Trésor ont augmenté sur la journée, menés par le rendement à cinq ans (+1,89%). Les marchés boursiers ont chuté ce jour-là — Russell 2000 (-0,73 %), Nasdaq (-0,68 %), S&P 500 (-0,37 %) et DJIA (-0,32 %).

Le lundi 19 juin, les marchés ont été fermés aux États-Unis en reconnaissance de Juneteenth.

Le mardi 20 juin, le président Joe Biden a déclaré que les relations entre les États-Unis et la Chine étaient sur la « bonne voie », affirmant que des progrès avaient été réalisés lors du voyage de deux jours du secrétaire d’État Antony Blinken à Pékin. Le président de la République populaire de Chine Xi Jinping a appuyé les commentaires de Biden et a déclaré : « La Chine respecte les intérêts des États-Unis et ne cherche pas à défier ou à déplacer les États-Unis ». Il a ajouté que « les États-Unis doivent respecter la Chine et ne doivent pas porter atteinte aux droits légitimes de la Chine ». et intérêts ». Le US Census Bureau a publié son Monthly New Residential Construction qui a montré que les mises en chantier de logements privés en mai étaient de 21,7% supérieures au chiffre révisé d’avril. Les achèvements de logements privés en mai ont également augmenté (+9,5 %) par rapport à l’estimation révisée d’avril. Les rendements des marchés boursiers et du Trésor ont chuté ce jour-là – DJIA (-0,72%) et S&P 500 (-0,47%), tandis que le rendement du Trésor à 10 ans a chuté (-0,98%).

Notre semaine de flux de fonds s’est terminée le mercredi 21 juin. Les marchés boursiers ont chuté pour la troisième journée consécutive – Nasdaq (-1,21%), S&P 500 (-0,52%), DJIA (-0,30%) et Russell 2000 (-0,20% ). Le président de la Fed, Powell, est sorti et a insinué que les hausses de taux de la banque centrale n’étaient pas terminées cette année, en disant : « Plus tôt dans le processus, la vitesse était très importante. Ce n’est pas très important maintenant… Compte tenu du chemin parcouru, il peut être logique de relever les taux, mais de le faire à un rythme plus modéré. Le rendement du Trésor à deux ans a augmenté de 0,38 % sur la journée, tandis que les rendements à trois, cinq, 10 et 30 ans ont tous chuté.

Fonds d’actions négociés en bourse

Les fonds d’actions négociés en bourse ont enregistré 12,1 milliards de dollars de sorties nettes hebdomadaires, marquant la deuxième sortie hebdomadaire en trois et la troisième en importance cette année. Le macro-groupe a affiché une perte de 0,34% sur la semaine, sa première semaine dans le rouge sur les quatre derniers.

Les FNB de croissance/valeur à grande capitalisation (-6,2 milliards de dollars), les FNB de croissance/valeur à petite capitalisation (-2,4 milliards de dollars) et les autres secteurs (-1,5 milliard de dollars) ont été les sorties les plus importantes parmi les sous-groupes de FNB d’actions. Les ETF de croissance/valeur à grande capitalisation ont enregistré leur plus importante sortie hebdomadaire en 12 semaines tout en réalisant leur première perte hebdomadaire en quatre.

Les FNB sectoriels financiers/bancaires (+949 millions de dollars), les FNB axés sur la croissance/la valeur (+366 millions de dollars) et les FNB sectoriels immobiliers (-79 millions de dollars) ont été les entrées les plus importantes du macro-groupe. Malgré des semaines consécutives de performances négatives, les ETF sectoriels financiers/bancaires ont enregistré trois semaines consécutives d’entrées. Il s’agissait également de la deuxième consommation hebdomadaire la plus importante du sous-groupe sur l’année.

Au cours de la dernière semaine de flux de fonds, les deux principaux attracteurs de flux d’ETF actions ont été iShares : Core S&P 500 (IVV+2,7 milliards de dollars) et Invesco S&P 500 Pondération égale (RER+1,2 milliard de dollars).

Pendant ce temps, les deux derniers ETF d’actions en termes de sorties hebdomadaires étaient FNB SPDR S&P 500 (NYSE 🙂 (ESPIONNER-6,0 milliards de dollars) et iShares : FNB Russell 2000 (IWM-2,6 milliards de dollars).

Fonds à revenu fixe négociés en bourse

Les fonds à revenu fixe imposables négociés en bourse ont enregistré une entrée hebdomadaire de 3,1 milliards de dollars – la sixième entrée hebdomadaire du macro-groupe en sept. Les ETF à revenu fixe ont enregistré un rendement hebdomadaire négatif de 0,35 % en moyenne, leur troisième semaine dans le noir en quatre.

Les ETF de qualité supérieure (+ 1,8 milliard de dollars), les ETF du Trésor public (+ 771 millions de dollars) et les ETF de fonds flexibles (+ 325 millions de dollars) ont été les principaux sous-groupes de titres à revenu fixe imposables à afficher des entrées au cours de la semaine. Les FNB de qualité supérieure ont enregistré six semaines d’entrées au cours des sept dernières tout en réalisant des semaines consécutives de rendements positifs.

Les ETF de dette internationale et mondiale (-45 millions de dollars), les ETF à haut rendement d’entreprise (-13 millions de dollars) et les ETF de fonds équilibrés (-7 millions de dollars) ont été les principaux sous-groupes de titres à revenu fixe imposables à avoir enregistré des sorties cette semaine. La dette internationale et mondiale a connu sa première sortie hebdomadaire au cours des quatre dernières années, malgré quatre semaines consécutives de gains.

Les FNB obligataires municipaux ont signalé un afflux de 514 millions de dollars au cours de la semaine, marquant leur première sortie au cours des trois semaines. Le sous-groupe a réalisé un gain positif de 0,27%, marquant une quatrième semaine consécutive dans le noir.

iShares : iBoxx $Investment Grade Corporates (LDQ+1,5 G$) et Arbre de sagesse : FNB du Trésor à taux variable (USFR+ 436 millions de dollars) ont attiré les plus gros montants de nouveaux fonds nets hebdomadaires pour les FNB à revenu fixe imposables.

D’autre part, iShares : ETF d’entreprises à haut rendement $ (HYG-626 millions de dollars) et Schwab US TIPS ETF (SCHP-366 millions de dollars) ont subi les sorties hebdomadaires les plus importantes de tous les FNB à revenu fixe imposables.

Fonds d’actions conventionnels

Les fonds d’actions conventionnels (ex-ETF) ont enregistré des sorties hebdomadaires (-4,4 milliards de dollars) pour la soixante-douzième semaine consécutive. Les fonds d’actions conventionnels ont affiché un rendement hebdomadaire négatif de 0,27 %, la première semaine de pertes en quatre.

Les fonds d’actions de croissance/valeur à grande capitalisation (-2,0 milliards de dollars), les fonds d’actions internationales (-634 millions de dollars) et les fonds d’actions de revenu (-624 millions de dollars) ont été les sorties les plus importantes du sous-groupe des fonds d’actions conventionnels. Les fonds de croissance/valeur à grande capitalisation ont subi 26 semaines consécutives de sorties tout en observant une perte de 0,18 % en moyenne. La moyenne mobile du flux net sur quatre semaines est restée négative pendant 74 semaines.

Les fonds conventionnels du secteur technologique (+ 18 millions de dollars) ont été le seul sous-groupe à déclarer des entrées hebdomadaires. Il s’agissait de la troisième semaine d’afflux dans le passé pour ce sous-groupe.

Fonds à revenu fixe conventionnels

Les fonds à revenu fixe imposables conventionnels ont réalisé une sortie hebdomadaire de 313 millions de dollars, marquant leur première sortie hebdomadaire au cours des trois dernières semaines. Le macro-groupe a enregistré un gain positif de 0,28 % en moyenne, sa quatrième semaine consécutive de gains.

Les fonds d’entreprise conventionnels de qualité supérieure (+ 415 millions de dollars), les fonds d’entreprise à haut rendement (+ 278 millions de dollars) et les fonds hypothécaires gouvernementaux (+ 23 millions de dollars) ont enregistré les sorties hebdomadaires les plus importantes au titre des fonds conventionnels à revenu fixe imposables. Il s’agissait de la troisième rentrée hebdomadaire consécutive pour les fonds conventionnels de qualité supérieure.

Les fonds flexibles conventionnels (-661 millions de dollars), les fonds de dette internationaux et mondiaux (-144 millions de dollars) et les fonds équilibrés (-96 millions de dollars) ont été le principal macro-groupe à revenu fixe imposable à produire des sorties. Les fonds flexibles ont subi 15 semaines de sorties au cours des 16 dernières, malgré quatre semaines consécutives de gains.

Les fonds conventionnels d’obligations municipales (ex-ETF) ont généré un rendement positif de 0,28 % au cours de la semaine des flux de fonds, leur septième gain hebdomadaire en neuf. Le sous-groupe a enregistré un afflux de 158 millions de dollars, marquant le deuxième afflux au cours des trois dernières semaines.

[ad_2]