HIVE produit 4% moins de BTC en février alors que les difficultés d’exploitation dépassent les 40 000 milliards

HIVE produit 4% moins de BTC en février alors que les difficultés d’exploitation dépassent les 40 000 milliards

[ad_1]

HIVE Blockchain Technologies (HIVE), une société de crypto-minage cotée en bourse, a publié ses chiffres de production de Bitcoin (BTC) pour février 2023, faisant état d’une baisse de 4 % du nombre de la principale monnaie numérique extraite. L’entreprise a produit 250 BTC le mois dernier contre 260 BTC extraits en janvier. Cependant, la production de février est supérieure de 17 % aux 214 BTC produits en décembre 2022.

La baisse de la production de BTC de HIVE intervient alors que difficulté minière

Difficulté minière

La difficulté de minage est la mesure de la difficulté à trouver un hachage en dessous d’une cible donnée. Par exemple, le réseau Bitcoin, ou un autre réseau crypto Proof-of-Work (PoW), a une difficulté globale de blocage. Les blocs valides doivent avoir un hachage sous une cible spécifique. Les pools de minage ont également une difficulté de partage spécifique au pool fixant une limite inférieure pour les partages. En ce qui concerne spécifiquement le réseau Bitcoin, la difficulté de minage est conçue pour s’ajuster tous les 2016 blocs, soit environ toutes les deux semaines. Cet ajustement je

La difficulté de minage est la mesure de la difficulté à trouver un hachage en dessous d’une cible donnée. Par exemple, le réseau Bitcoin, ou un autre réseau crypto Proof-of-Work (PoW), a une difficulté globale de blocage. Les blocs valides doivent avoir un hachage sous une cible spécifique. Les pools de minage ont également une difficulté de partage spécifique au pool fixant une limite inférieure pour les partages. En ce qui concerne spécifiquement le réseau Bitcoin, la difficulté de minage est conçue pour s’ajuster tous les 2016 blocs, soit environ toutes les deux semaines. Cet ajustement je
Lire ce terme continue de mordre plus fort, passant d’un record de 39,4 billions au début de février 2023 à un sommet historique de 43,1 billions le 28 février. Autrement dit, la difficulté à mimer a augmenté de 9 % au cours du mois.

En outre, HIVE a produit un solde BTC HODL de 2 340 BTC le mois dernier, soit une baisse de 4 % par rapport au solde de 2 430 BTC qu’il détenait en janvier. Cependant, HIVE a déclaré qu’il disposait désormais d’environ 2 365 BTC avec une valeur marchande de plus de 56 millions de dollars au jeudi 2 mars. La société, qui est devenue publique en 2017, a également noté qu’elle avait vendu un total de 267,7 BTC en février, générant un produit net total de 6,6 millions de dollars.

Malgré l’augmentation des difficultés d’extraction du réseau Bitcoin en février, HIVE a déclaré avoir réussi à augmenter son taux de hachage global de 16 % d’un mois à l’autre. Taux de hachage

Taux de hachage

Un taux de hachage est la mesure des performances d’un mineur de crypto-monnaie et une métrique de sécurité clé. Dans le contexte du minage, plus il y a de puissance de hachage ou de calcul dans un réseau donné, plus sa sécurité et sa résistance globale aux attaques sont élevées. Le hashrate de minage est une métrique de sécurité clé. Plus la puissance de hachage (informatique) du réseau est importante, plus sa sécurité et sa résistance globale aux attaques sont élevées. Le taux de hachage est également une mesure de la sortie d’un appareil utilisé pour ajouter des transactions à une blockchain

Un taux de hachage est la mesure des performances d’un mineur de crypto-monnaie et une métrique de sécurité clé. Dans le contexte du minage, plus il y a de puissance de hachage ou de calcul dans un réseau donné, plus sa sécurité et sa résistance globale aux attaques sont élevées. Le hashrate de minage est une métrique de sécurité clé. Plus la puissance de hachage (informatique) du réseau est importante, plus sa sécurité et sa résistance globale aux attaques sont élevées. Le taux de hachage est également une mesure de la sortie d’un appareil utilisé pour ajouter des transactions à une blockchain
Lire ce terme est une mesure de la vitesse à laquelle un dispositif d’extraction de crypto-monnaie fonctionne.

Le crypto-mineur a produit du BTC à une moyenne mensuelle de 2,75 exahash par seconde (EH/s) en février 2023 par rapport au hashrate moyen de 2,38 EH/s de janvier. Le hashrate de février se traduit par 91 BTC par Exahash, a déclaré HIVE.

« Nous cherchons en permanence à optimiser notre allocation d’énergie en tant que ressource. Ce mois-ci, nous n’avons pas revendu de l’énergie au réseau, mais avons plutôt augmenté notre taux de hachage d’exploitation car il s’agissait du mode d’exploitation le plus rentable », a noté Aydin Kilic, président et chef de la direction de HIVE, dans un communiqué.

HIVE produit plus de BTC en 2022, perd 90 millions de dollars au quatrième trimestre

Pendant ce temps, HIVE a produit 4 752 BTC en 2022, soit une augmentation de 18 % d’une année sur l’autre. La société a décrit la production comme un saut « modeste » de la production malgré les difficultés croissantes de l’exploitation minière et la baisse de la rentabilité au milieu d’un hiver prolongé de crypto-monnaie l’année dernière.

Cependant, au cours du dernier trimestre de 2022, HIVE a enregistré une perte de 90 millions de dollars, soit une augmentation de 143 % par rapport à la perte de 37 millions de dollars enregistrée au cours du trimestre précédent. Les revenus du crypto-mineur ont également chuté de 51,6 % d’une année sur l’autre pour atteindre 14,1 millions de dollars à la fin de l’année dernière. HIVE a imputé la baisse des revenus à The Ethereum Merge, à l’hiver prolongé de la crypto-monnaie, à l’augmentation des difficultés d’extraction et à la chute des prix de la crypto.

HIVE Blockchain Technologies (HIVE), une société de crypto-minage cotée en bourse, a publié ses chiffres de production de Bitcoin (BTC) pour février 2023, faisant état d’une baisse de 4 % du nombre de la principale monnaie numérique extraite. L’entreprise a produit 250 BTC le mois dernier contre 260 BTC extraits en janvier. Cependant, la production de février est supérieure de 17 % aux 214 BTC produits en décembre 2022.

La baisse de la production de BTC de HIVE intervient alors que difficulté minière

Difficulté minière

La difficulté de minage est la mesure de la difficulté à trouver un hachage en dessous d’une cible donnée. Par exemple, le réseau Bitcoin, ou un autre réseau crypto Proof-of-Work (PoW), a une difficulté globale de blocage. Les blocs valides doivent avoir un hachage sous une cible spécifique. Les pools de minage ont également une difficulté de partage spécifique au pool fixant une limite inférieure pour les partages. En ce qui concerne spécifiquement le réseau Bitcoin, la difficulté de minage est conçue pour s’ajuster tous les 2016 blocs, soit environ toutes les deux semaines. Cet ajustement je

La difficulté de minage est la mesure de la difficulté à trouver un hachage en dessous d’une cible donnée. Par exemple, le réseau Bitcoin, ou un autre réseau crypto Proof-of-Work (PoW), a une difficulté globale de blocage. Les blocs valides doivent avoir un hachage sous une cible spécifique. Les pools de minage ont également une difficulté de partage spécifique au pool fixant une limite inférieure pour les partages. En ce qui concerne spécifiquement le réseau Bitcoin, la difficulté de minage est conçue pour s’ajuster tous les 2016 blocs, soit environ toutes les deux semaines. Cet ajustement je
Lire ce terme continue de mordre plus fort, passant d’un record de 39,4 billions au début de février 2023 à un sommet historique de 43,1 billions le 28 février. Autrement dit, la difficulté à mimer a augmenté de 9 % au cours du mois.

En outre, HIVE a produit un solde BTC HODL de 2 340 BTC le mois dernier, soit une baisse de 4 % par rapport au solde de 2 430 BTC qu’il détenait en janvier. Cependant, HIVE a déclaré qu’il disposait désormais d’environ 2 365 BTC avec une valeur marchande de plus de 56 millions de dollars au jeudi 2 mars. La société, qui est devenue publique en 2017, a également noté qu’elle avait vendu un total de 267,7 BTC en février, générant un produit net total de 6,6 millions de dollars.

Malgré l’augmentation des difficultés d’extraction du réseau Bitcoin en février, HIVE a déclaré avoir réussi à augmenter son taux de hachage global de 16 % d’un mois à l’autre. Taux de hachage

Taux de hachage

Un taux de hachage est la mesure des performances d’un mineur de crypto-monnaie et une métrique de sécurité clé. Dans le contexte du minage, plus il y a de puissance de hachage ou de calcul dans un réseau donné, plus sa sécurité et sa résistance globale aux attaques sont élevées. Le hashrate de minage est une métrique de sécurité clé. Plus la puissance de hachage (informatique) du réseau est importante, plus sa sécurité et sa résistance globale aux attaques sont élevées. Le taux de hachage est également une mesure de la sortie d’un appareil utilisé pour ajouter des transactions à une blockchain

Un taux de hachage est la mesure des performances d’un mineur de crypto-monnaie et une métrique de sécurité clé. Dans le contexte du minage, plus il y a de puissance de hachage ou de calcul dans un réseau donné, plus sa sécurité et sa résistance globale aux attaques sont élevées. Le hashrate de minage est une métrique de sécurité clé. Plus la puissance de hachage (informatique) du réseau est importante, plus sa sécurité et sa résistance globale aux attaques sont élevées. Le taux de hachage est également une mesure de la sortie d’un appareil utilisé pour ajouter des transactions à une blockchain
Lire ce terme est une mesure de la vitesse à laquelle un dispositif d’extraction de crypto-monnaie fonctionne.

Le crypto-mineur a produit du BTC à une moyenne mensuelle de 2,75 exahash par seconde (EH/s) en février 2023 par rapport au hashrate moyen de 2,38 EH/s de janvier. Le hashrate de février se traduit par 91 BTC par Exahash, a déclaré HIVE.

« Nous cherchons en permanence à optimiser notre allocation d’énergie en tant que ressource. Ce mois-ci, nous n’avons pas revendu de l’énergie au réseau, mais avons plutôt augmenté notre taux de hachage d’exploitation car il s’agissait du mode d’exploitation le plus rentable », a noté Aydin Kilic, président et chef de la direction de HIVE, dans un communiqué.

HIVE produit plus de BTC en 2022, perd 90 millions de dollars au quatrième trimestre

Pendant ce temps, HIVE a produit 4 752 BTC en 2022, soit une augmentation de 18 % d’une année sur l’autre. La société a décrit la production comme un saut « modeste » de la production malgré les difficultés croissantes de l’exploitation minière et la baisse de la rentabilité au milieu d’un hiver prolongé de crypto-monnaie l’année dernière.

Cependant, au cours du dernier trimestre de 2022, HIVE a enregistré une perte de 90 millions de dollars, soit une augmentation de 143 % par rapport à la perte de 37 millions de dollars enregistrée au cours du trimestre précédent. Les revenus du crypto-mineur ont également chuté de 51,6 % d’une année sur l’autre pour atteindre 14,1 millions de dollars à la fin de l’année dernière. HIVE a imputé la baisse des revenus à The Ethereum Merge, à l’hiver prolongé de la crypto-monnaie, à l’augmentation des difficultés d’extraction et à la chute des prix de la crypto.

[ad_2]