Bilan des performances : les marchés mondiaux subissent un recul en février

Bilan des performances : les marchés mondiaux subissent un recul en février

[ad_1]

Après avoir commencé la nouvelle année avec des gains fulgurants, les marchés mondiaux ont gémit en février, enregistrant des pertes généralisées, sur la base d’un ensemble d’ETF par procuration.

Bien que tous les actifs à risque aient été touchés le mois dernier, la plupart des classes d’actifs affichent toujours des gains depuis le début de l’année. Mais jusqu’à présent, en 2023, le coup de fouet est important, ce qui soulève des questions sur la suite.

Seul gagnant pour les grandes classes d’actifs en février : le cash, basé sur un fonds du Trésor à court terme. L’ETF iShares Short Treasury Bond (NASDAQ 🙂 a augmenté de 0,3 % le mois dernier. Le fonds est également le seul gagnant pour le moment sur toutes les périodes indiquées dans le tableau ci-dessous. Alors que le marché s’attend à ce que les taux d’intérêt continuent d’augmenter, SHV, qui bénéficie de la hausse des rendements, semble prêt pour des gains continus et progressivement plus élevés dans les mois à venir.

Sinon, les pertes en février ont été largement enregistrées, allant d’une baisse modérée de 1,4 % des bons du Trésor indexés sur l’inflation () à une forte liquidation des actions des marchés émergents (), qui ont chuté de 6,7 %.

Tableau des rendements totaux des catégories d'actifs

Tableau des rendements totaux des catégories d’actifs

Le Global Market Index (GMI) a également perdu du terrain en février. Cet indice de référence non géré (maintenu par CapitalSpectator.com) détient toutes les principales classes d’actifs (à l’exception des liquidités) dans les pondérations de la valeur marchande et représente un indice de référence concurrentiel pour les portefeuilles multi-classes d’actifs. Le GMI a reculé de 3,0 % le mois dernier, bien qu’il soit toujours en hausse de 3,4 % depuis le début de l’année.

L’examen de la performance de GMI par rapport aux actions américaines () et aux obligations () au cours de l’année écoulée reflète des performances étroitement alignées ces derniers temps. Les trois indices de référence affichent actuellement des résultats inhabituellement similaires pour la fenêtre d’un an : des pertes d’environ 8 % à 9 %.

GMI vs marchés boursiers et obligataires américains

GMI vs marchés boursiers et obligataires américains

[ad_2]